D'abord, il faut savoir que le pendule se prend dans la main active : droite pour les droitiers, et gauche pour les gauchers.

Deux postures sont à respecter

  • Dehors: tenez vous debout ,droit,les pieds légèrement écartés ( pour un très bon ancrage tellurique),dos au nord,face au sud.(Pensez à vous prendre une boussole).Ainsi vous serez aligner  dans le sens de circulation du flux magnétique terrestre.
  • A l'intérieur:On se tient assis (sauf pour le feng shui)sur une chaise devant une table(de préférence une table basse),le buste droit ,toujours dos au nord,les jambes légèrement écartées et les pieds bien posés sur le sol.(pas de jambes croisées et pas de pieds suspendues au dessus du sol).

La prise en main du pendule

Le pendule se tient entre le pouce et l'index, le fil ou la chaine ne doit pas être enroulés. La main étant le prolongement du bras on se posera la question "Quelle est la position idéale du bras" ?

La position du bras

Le bras doit être légèrement éloigner du corps vers l'avant le coude doit être libre.La partie supérieure (comprenez épaule et coude) doit être positionnée de façon que l'avant-bras (du coude au poignet) doit être parallèle au sol,soit perpendiculaire au buste.

La position est souple ,sans tension au niveau des muscles,et sans crispation.

Lorsque l'on travaille debout, cette position ne fatigue pas, mais lorsque l'on est assis (pour le travail en radiesthésie médicale) cette position est plus difficile a tenir et vous risquez de mal positionner votre bras . Attention aux mauvaises postures:
  • Le coude qui est appuyé sur la table : c'est NON
  • Le bras allongé sur la table : c'est NON.
Mais que fait le bras libre ?

Le bras libre que l'on soit debout ( en géobiologie) à l'extérieur comme à l'intérieur, (ce qui implique de marcher) il y a deux solutions.
  • Avec un pendule sans témoin : le bras est le long du corps, main tournée vers la jambe, paume entr'ouverte, les doigts écartés.
  • Avec un pendule témoin : la main fait office d'antenne, l'index pointe.
Attention : le pouce et l'index ne doivent pas se toucher ( à l'inverse de la main qui tient le pendule) ce qui pourrait provoquer des parasites.

Quand on se tient assis.

  • Avec un pendule sans témoin : même comportement que debout.
  • Avec un pendule témoin : la main libre pointe avec son index sur les cartes, les cadrans ou la table.

Plus de détails, pour la main qui tient le pendule:

En radiesthésie,la posture qui la main qui tient le pendule a,s'appelle le "col du cygne" c'est à dire le pouce et l'index tiennent le fil tous les deux tournés vers le sol, alors que les autres doigts sont repliés de façon à contenir le restant du fil ou chaine ( sans tension). La longueur du fil ou de la chaine.

Pour les débutants,la longueur est de 15cm environ.

Pour les radiesthésistes confirmés environ 7 cm.

Et pour les "initiés" environ 3 cm ( pour certains travaux).

Plus on a d'expérience, plus on réduit le fil (mais on ne le coupe pas).

Maintenant que vous savez tenir un pendule, il faut penser à observer son mouvement.

Dans le prochain article, nous vous parlerons de la convention mentale ou, si vous préférez, "il me dit quoi me pendule, OUI ou NON ?"

Pour aller plus loin dans l'apprentissage de la radiesthésie...

Si le sujet vous intéresse, nous vous recommandons la lecture d'un ouvrage très complet sur l'utilisation des pendules : ABC Du Pendule (disponible dans notre librairie)

Résumé : Dans ce livre, l'auteur se base sur toute son expérience de sourcier réputé et de radiesthésiste professionnel afin de vous initier à la pratique du pendule...

> Ajoutez l'article directement dans votre panier.